S’il est encore utilisé par certains millennials (nés dans les années 1980/1990), Facebook est le réseau social que les jeunes ont le plus supprimé en 2019, tous âges confondus.

Selon une enquête menée par Diplomeo auprès d’un panel jeunes de 16 à 25 ans, sur l’utilisation des réseaux sociaux par les nouvelles générations, il ressort qu’ils se détournent de plus en plus de Facebook au bénéfice d’Instagram (81 % d’utilisation), devant Snapchat (78 %) et loin devant Facebook qui dégringole à 36 %.

Au-delà d’une simple étude statistique de plus, s’intéresser aux modes de « consommation » digitale des jeunes générations qui, pour certains, sont déjà sur le marché du tourisme, et, pour les autres, le seront très prochainement, est une démarche indispensable pour adapter son discours et sa stratégie de développement.

Car ils portent un regard nouveau et averti sur les réseaux sociaux, loin des préoccupations qui ont animé les générations des « baby-boomers » (nées entre 1946 et 1965) et la génération « X » (nés entre 1965 et 1980).

Lire l’article original sur blogdumoderateur.com
Article en relation : La théorie des Générations au secours de la planète tourisme

print