L’affaire des poisons

Jeux d’évasion grandeur nature, les Escape games font fureur et investissent désormais les musées. Une nouvelle façon de découvrir des lieux du patrimoine en immersion de manière interactive et ludique en faisant appel à la réflexion, la recherche d’indices, la logique, les manipulations et en dénouant les intrigues avant que les joueurs puissent s’échapper de la pièce où ils sont enfermés.
Un engouement que les musées s’approprient aujourd’hui en proposant ces jeux de groupes en prise directe avec l’histoire ou les collections du lieu et en captant ainsi une clientèle plus jeune et adepte d’expériences inspirées des jeux vidéos qu’ils pratiquent au quotidien.

La Citadelle de Besançon devrait ouvrir une Escape room au printemps 2019 et proposer aux visiteurs de résoudre la sulfureuse « Affaire des poisons », qui défraya la chronique sous Louis XIV et pour laquelle la Citadelle servi de geôle. « En totale immersion dans une pièce à l’atmosphère mystérieuse, aiguisez vos cinq sens et vos neurones pour relever le défi. Une façon ludique de découvrir une facette méconnue de l’histoire de la Citadelle ».

Lire l’article original sur beauxarts.com
La Citadelle de Besançon

print