Développement durable ou écoresponsabilité, les stations de ski s’engagent en faveur de l’environnement aux quatre coins de la planète.

Métabief par exemple, a testé en 2017 – en qualité de station pilote – l’indicateur de performance développement durable BIOM et a enregistré un excellent score de 71 % (contre une moyenne de 60 % pour les stations de ski) de dépenses ayant contribué aux actions de développement durable (performances énergétiques, préservation de la bio diversité, partenariats avec le milieu éducatif, insertion professionnelle…).

D’autres négocient l’impact des changements climatiques sur leurs domaines skiables pour réduire leur empreinte environnementale via divers programmes ou solutions : usage de l’hydroélectricité, réduction drastique des déchets plastiques, chauffage par biomasse, technologies propres, énergies renouvelables, mais aussi engagement de tous les instants des salariés …

Voici trois exemples d’initiatives porteuses développées en Finlande, au Massachussetts et au Nouveau Mexique (USA) pour mieux réduire les émissions de CO2, « protéger l’hiver » et pérenniser les activités hivernales aujourd’hui en sursis.

Lire l’article de Claudine Barry, Réseau de veille en tourisme, Chaire de tourisme Transat

print